Conseils, devis, commandes :  04.94.23.30.20

L'Impédancemètrie en questions

L'impédancemétrie c'est quoi ?

L’impédancemétrie est une technique scientifique qui permet de calculer le taux de graisse dans un corps. Utilisée depuis longtemps par les médecins, elle est désormais accessible au grand public.


L'impédancemétrie pourquoi ?

Une balance classique vous donne votre poids total mais c'est tout. Cette information est importante, mais incomplète, dans la mesure où vous ne savez pas combien de ces kilos correspondent à de la graisse corporelle et combien correspondent à des tissus maigres tels que les muscles et les os.

Si la graisse corporelle est indispensable pour assurer les fonctions vitales de l'organisme, son excès présente des risques connus pour la santé. Une balance impédancemètre vous permet de surveiller de près votre niveau de graisse corporelle, pour vous aider à rester dans les limites souhaitées. De plus, la mesure du taux de graisse corporelle est particulièrement importante pour juger de l'efficacité dans le temps de programmes d'amaigrissement.

table des niveaux de graisse corporelle

L'impédancemétrie permet également d'obtenir d'autres informations telles que votre pourcentage d´eau corporelle (encore appellé taux d'hydratation ou taux de masse hydrique). Cette donnée est utile, car un déficit d'eau corporelle peut avoir des répercussion non négligables sur la santé, allant d'une simple dégradation de l'humeur et d'un léger état de fatigue (pour des déficit de l'ordre de 1%) à des problèmes de coordination, des vomissements, des crampes etc ... (pour des déficits plus importants). Une perte d´hydratation de plus de 10% est synonyme de danger de mort.

Pour contrôler votre pourcentage d´eau corporelle la seule sensation de soif n'est pas un critère fiable, car cette sensation n´apparait que lorsque les pertes d'eau corporelle atteignent une valeur variant de 0.5 à 1 litre. De plus, la sensation de soif diminue avec l´âge. Certains modèles de balances impédancemètres sont capables de déterminer avec précision votre taux d'hydratation, vous permettant ainsi de détecter et de palier tout déficit.

pourcentage d´eau corporelle normal

L'impédancemétrie le principe ?

Un courant de très faible intensité et sans danger ** parcourt le corps du sujet. Ce courant pénètre facilement le tissu musculaire mais rencontre une résistance plus importante dès qu'il faut traverser de la graisse. Cet écart est mesuré et permet le calcul du taux de graisse corporelle en pourcentage du poids total du sujet, etc ....

(** : Attention ! les sujets porteurs de stimulateur cardiaque ne doivent pas utiliser d'appareil d'impédancemétrie).


L'impédancemétrie pour qui ?

En dehors des porteurs de stimulateur cardiaque et des enfants de moins de 7 ans ou d'une taille corporelle inférieure à 110 cm tout le monde peut utiliser des appareils d'impédancemétrie.

Les femmes enceintes peuvent les utiliser sans risque pour l'enfant à naitre ; cependant les poches d'eau liées à la grossesse faussent les mesures du taux de graisse et de masse hydrique. Il est donc conseillé d´utiliser les balances uniquement en fonction pesée seule (possible uniquement sur certains modèles).

Les grands sportifs ont une densité musculaire plus importante que la moyenne ainsi qu'un métabolisme modifié ; les algorithmes classiques de calcul du taux de graisse et de masse hydrique ne sont pas adaptés à leur cas. Les grands sportifs doivent donc utiliser des balances disposant d'un "mode athlète" pour que les résultats obtenus soient fiables.


L'impédancemétrie questions fréquentes ?

Est-ce compliqué à utiliser ?
Non ! Lors de la première utilisation de votre balance vous devez entrer des données personnelles comme par exemple : votre age, votre taille, votre sexe ... . La mesure se déroule ensuite comme une simple pesée sur un pèse-personne traditionnel. Il suffit à l´utilisateur d´appuyer sur sa touche mémoire et de monter sur la balance. En quelques secondes, l´appareil affiche le poids et le taux de graisse.

A quoi faut il faire attention lors de la mesure ?
La mesure doit être effectué si possible déshabillé et pieds nus. Les conditions de la mesure doivent être similaires de jour en jour (par exemple pas de prise d´aliments et de boisson avant la mesure) et à une heure sensiblement identique. L´importance de cette régularité est dûe au fait que le taux de graisse comme le poids varient au cours de la journée. Le matin au levé, l´eau corporelle n´est encore pas répartie régulièrement dans le corps. La résistance électrique du corps est de ce fait plus importante. Avec l´activité, l´eau corporelle est distribuée de manière régulière entraînant une plus grande conductibilité électrique du corps (baisse de la résistance) et une diminution de la mesure du taux de graisse. Pour cette raison, et afin de constater les variations réelles du taux de graisse, il est important de réaliser la mesure à une heure identique. Les valeurs les plus précises sont obtenues en début de soirée. Pour tous ceux qui n´ont pas la possibilité d´effectuer une pesée à ce moment de la journée, nous conseillons de réaliser la mesure le matin, 1/4 d´heure après le levé et après être allé aux toilettes. La valeur obtenue à ce moment est environ 3 à 5 points supérieure à celle du soir, mais elle permet tout de même de contrôler les variations de manière précise.

Quelle est la précision des mesures ?
Comparés aux mesures obtenues avec le procédé DEXA (Absorptiométrie à rayons X) considéré comme la méthode de mesure du taux de graisse corporelle la plus précise, les résultat des appareils TANITA sont quasiment identiques. Des études scientifiques ont montrées à plusieurs reprises que les balances analyseurs de composition corporelle de TANITA donnaient des mesures précises et reproductibles.

De quelle manière le taux de graisse est il affiché ?
La valeur s´affiche sous forme de pourcentage en alternance avec le poids en kilogramme.

Pourquoi affiche t´on le taux de graisse corporelle en pourcentage et non pas en kg ?
Toutes les méthodes usuelles pour la détermination du taux de graisse corporelle sont basées sur des valeurs en pourcentage. Afin que les valeurs obtenues soient comparables pour leur utilisation médicale, diététique ou dans les salles d´entraînement, les balances TANITA affichent également le résultat de la mesure en pourcentage. De plus une valeur en pourcentage permet de constater plus facilement les effets d´un régime ou d´un entraînement spécifique. Les exemples suivant le montrent :

Cas n°1. Une personne a un poids de 80 kg pour un taux de graisse corporelle de 25% (20kg). Pendant un régime elle perd 20kg, mais le taux de graisse corporelle reste à 25% ce qui correspond à une masse graisseuse de 15kg. Si l´on considère simplement la masse graisseuse, le régime parrait être un succès puisque celle-ci a diminué de 5 kg. Cependant si on analyse les valeurs en pourcentage, on constate que le facteur entre le poids et la masse de graisseuse est resté identique. Le régime a donc fait perdre principalement de la masse musculaire et de l´eau, ce qui n´est pas son objectif.

Cas n°2. Une personne a un poids de 80 kg pour un taux de graisse corporelle de 25% (20kg). Pendant un régime, elle perd également 20kg. Son taux de graisse corporelle diminue à une valeur de 20% (12kg). La masse graisseuse est maintenant de 8kg inférieure à sa valeur initiale et le rapport masse graisseuse / poids a été nettement amélioré.

A partir de quelle intensité d´activité sportive dois-je utiliser le mode athlète ?
La valeur indicative pour le mode athète est la suivante: les personnes pratiquant un entraînement régulier de 10 heures/semaine depuis plus d´un an et ayant un pouls au repos inférieur à 60 pulsations par minute.

Est-ce que les menstruations ont une influence sur la mesure ?
Oui ! les variation hormonales influent sur l´hydratation corporelle. Si le corps contient beaucoup d´eau, la mesure du taux de graisse donne un résultat plus faible et inversement.

Les porteurs d´appareils cardiaques ne doivent pas utiliser la balance. Qu´en est il des porteurs d'implants métalliques (prothèses de hanche ou de genou, plaques ...) ?
Ce genre de prothèse ne représente aucun danger. Cependant les métaux sont d´excellents conducteurs de l´électricité. De ce fait la mesure du taux de graisse donne un résultat quelque peu embelli: le véritable taux de graisse est plus élevé que celui affiché par la balance. Cependant il est possible de contrôler les variations de manière précise.

Est-il important de connaitre son IMC ?
L'Organisation Mondiale de la Santé a publié des données de référence basées sur l'indice de masse corporelle selon lesquelles l'obésité est définie par un IMC supérieur à 30 kg/m2 et un surpoids lorsque l'IMC est compris entre 25 et 30 kg/m2. Cet outil simple a été adopté dans le monde entier et a joué un rôle utile dans la surveillance de l'obésité épidémique grandissante. Toutefois les limites de l'IMC font l'objet d'une attention croissante.
L'IMC fourni des informations sur le poids corporel, mais il n'indique pas si l'excès de poids est dû àune augmentation des tissus gras ou maigres. L'excès de graisse corporelle (tissus adipeux) est reconnu comme étant le lien critique avec une maladie métabolique. L'augmentation du poids corporel est souvent associé à un excès de tissus adipeux, mais ce n'est pas toujours le cas.
Il est également prouvé que les enfants sont aujourd'hui relativement plus gros que ceux des années 90avec un IMC identique, ce qui indique des changements majeurs de la composition corporelle qui peuvent laisser présager des risques futurs pour la santé.
L'IMC peut donner des informations trompeuses sur la réussite d'un programme d'amaigrissement, en particulier lorsque des exercices physiques sont inclus dans le régime. La perte des tissus maigres tend à être beaucoup plus faible chez les individus qui utilisent un programme de régime alimentaire combiné à des exercices physiques, mais ceci ne peut pas être évalué sans mesures de la composition corporelle. Jebb et al ont démontré que les mesures BIA de la masse grasse réalisées pendant une perte ou une augmentation de poids étaient très proches de celles effectuées par des techniques plus sophistiquées. L'IMC a fourni des mesures utiles pour surveiller l'obésité épidémique croissante dans le monde entier et de sa relation avec les risques pour la santé. Cependant il y a de plus en plus d'avis indiquant qu'il est temps d'aller au-delà de l'IMC.

Source Tanita France